Des grumeaux dans le ventre

le vent bleu déchevèle l’arbre de ses feuilles tourbillonnantes les bras m’en tombent des cupules craquellent sur mes lobes un écureuil roux niche entre mes clavicules sous mes aisselles miroitent l’envers du décor : Vila Real me manque loin là-bas longuement déteint sur moi automnal le braiment d’un futur imagé me chasse alors j’accroche ici…

Gudze tempête

Gudze, perclus dans l’embrouillamini de sa vie, a un toc Dans sa tête et pour les gens, chez lui, tout est sans dessus dessous Il passe les poussières sur son mic mac, au moins il est propre Mais la vie est si précieuse Dehors, il marche sur des oeufs Un rayon de soleil l’éblouit pendant…

De disparaitre

«  Je voudrais acheter un tourne-disque, ça fait longtemps que j’en veux un ! » « Il fait encore beau aujourd’hui, on ira se promener » « Vous m’aidez à faire la vaisselle ? » « Ceux-là, ils devraient même pas participer aux élections communales » « Je te parie qu’il n’y arrivera jamais » « Comme elle est belle ! Mais heureusement, elle n’a…

Seulement si

Au départ, un défi scribay : rendre sa gloire à un objet du quotidien tellement banal qu’on ne le voit plus.   Non seulement il rompt les pensées fuyantes de la salle manger avec celles, imprévisibles, de la chambre oublieux de la graisse qui nape le mobilier culinaire pour laisser la place au charme diffus…

Oublibar

Les Mohes tiennent debout grâce à des cintres coincés derrière leurs épaules maintenus droits grâce à un bâton ficelé à leur colonne vertébrale Filipa-la-Jadis les voit arriver à son bar « A la fin de la seconde » après un incendie qui ravage les forêts qui peuplent les montagnes Alors Carbonisés, seul leur squelette noir…

Á-faire liste

Norbert Fritz. Soirée dico MDE du 10 juin. 536 : Infinitésimal 905 : Ruisseler 825 : Programme Si on m’ouvre les paumes, page cent vingt quatre, ruissellent toutes mes béatitudes. Passées, à peu près, toutes en revue, il me semble. Mon dos s’en souvient mieux que moi. En étoile de mer contre le sol, à…

Moi

J’ai une face de cadran, et j’y vois pas. Mes mains pendules, le tic tac au travers de la gorge. Un ramdam dans la poitrine me dicte le tempo, je tangue. Tu m’as pas vu avec ma silhouette de tire-bouchon, avec mes chapeaux sur les épaules qui dévissent. T’as pas cru que j’ouvrais même des…

Oùps

Originally posted on expérience scriptive:
Et alors que je bulle, cet espace exigu aurait quelque chose d’ambigu, tant que je déglublou des nous vomissons d’irraison quoi qu’en sont les répercussions, je ne sont, je pourfonds j’entends les pronoms qui grondent, et l’illusion des rimes aux raisins d’un vin sûr évincé de sursis lorsque, machiavélique…

Chroniques du monde extérieur [Hiver 2018, mars]

Still Life with gilt Beer Tankard by Willem Claesz. Heda, 1634. Fin du spin-off foutraque du nano. La rumeur court qu’on se ferait un été 2018, mais alors je ferais sous une forme différente. 1 mars Des tulipes aux pétales en chips fleurissent. On mue ; des toitures pèlent. Des organismes pilou-pilou boulochent le long…

Ballomanie d’un détail grisonnant

Rinat Voligamsi (Russian, b. 1968) Capsule et Opercule, du haut de leurs goulots respectifs, entretiennent plus d’un tour dans leur sac. Le premier visage fait le tour du monde en se dévissant sur lui-même quand le deuxième pique du nez vers ses bas-fonds en verre. A leurs côtés, le barman au teint pastel et au…